lundi, 25 août 2014 07:43

Choisir sa lunette pour la montagne

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

choix optique montagneQuelle lunette choisir ?

Vous êtes invité à une chasse en montagne, ou bien alors c'est pour bientôt et la question du choix de l'optique se pose...

 

Avant même de parler de  la qualité optique des lunettes, il convient de s'intéresser au type de territoire sur  lequel nous allons chasser. C'est  lui qui guidera principalement votre choix ! En effet, selon que  le chasseur va opérer en milieu semi-boisé ou en territoire compiètement ouvert... cela change la donne, Dans le premier cas, il est rare que le tir intervienne  au-delà de 150 m car le couvert  va toujours plus ou moins gêner la visée. Une lunette à grossissement variable compris entre 1,5 et 6 fois demeure le meilleur choix, d'autant plus que ce type d'optique est également parfait pour la chasse en battue. Quant à l'objectif, la majorité des fabricants propose un diamètre de 42 mm, option qui permet d'atteindre un degré de luminosité optimum pour ce type de lunette. Un peu trop même pour certains utilisateurs âgés, dont la pupille ne s'ouvre plus autant que lorsqu'ils étaient jeunes.

 

La pupille et l'âge:

Le diamètre de la pupille de l'oeil évolue avec l'âge. De 8 mm à la naissance il .ne mesure plus que 5 mm à 70 ans. Cela signifie qu'à cet âge il est inutile d'utiliser une optique dont le diamètre de sortie de pupille est supérieur à ce seuil. En effet, au-delà de ce diamètre, "oeil voit un cercle noir autour de l'image puisqu'il n'est plus capable d'en prendre en compte la totalité. Pour le calcul, le diamètre de sortie de pupille de la lunette s'obtient tout simplement en divisant le diamètre de l'objectif par le grossissement.


Poids plume


Le choix de la lunette devient différent si nous chassons en milieu totalement ouvert. En effet, quand le regard peut porter jusqu'à 300 m et plus, un grossissement plus important peut s'avérer nécessaire. Cependant, il faut bien garder à l'esprit deux paramètres. Tout d'abord, il convient de considérer que la stabilité est inversement proportionnelle au grossissement. Une lunette grossissant 12 fois est bien plus difficile à stabiliser qu'une qui grossit 6 fois. D'autre part, la chasse en montagne se pratique quasiment toujours avec des jumelles dont le grossissement évolue entre 8 et 10 fois..11 est important de faire en sorte que le grossissement de la jumelle et celui de la lunette soient très proches, cela évite à l'oeil d'être trop perturbé quand il passe de l'une à l'autre.
Raison pour laquelle les lunettes de chasse de type 3-9x40 remportent toujours un vif succès auprès des montagnards. Cette optique, dont le grossissement est réglable entre trois et neuf fois, propose un maximum quasiment identique à celui des jumelles précédemment citées. D'autre part, ces lunettes, très souvent conçues pour le marché américain, où l'on chasse de jour, ont un tube centrai d'un pouce (2,54 cm) seulement et un objectif de 40 mm. Elles sont donc légères et peu encombrantes.

 

 

Quid de la polyvalence?


y a-t-il des produits qui peuvent couvrir un champ de grossissement allant de la battue au territoire de montagne très ouvert? La réponse est oui. On peut notamment citer la toute nouvelle Stratos l,5-8x42 de Schmidt et Bender, la Helia 5 1,6-8x42 de Kahles, la Magnus 1,5-lOx42 de Leica,la Z6 l,7-10x42 de Swarovski, la Conquest 2-8x42 de Zeiss, la Nighthunter Xtreme 1,6-8x42 de Steiner, ou Meostar R2 l,7-lOx42 de Meopta.


Au niveau des tarifs, le prix de ces différents produits évolue entre 600 € et un peu plus de 2000 €... La plage est large! D'autres choix existent avec des diamètres d'objectifs plus importants, 50 et même 56 mm. Cependant, le peu que l'on gagne au niveau de la luminosité est perdu en termes de poids, d'encombrement et, surtout, en termes de distance entre l'axe de la lunette et l'axe du canon. En effet, plus cette distance est faible et plus la trajectoire de la balle se rapproche de celle donnée par les tables de tir des fabricants de munitions. Ces derniers donnent en général. la ORO (distance de réglage optimale) pour un axe de lunette situé à 40 mm au-dessus de l'axe du canon.


Le choix d'une lunette adaptée à la montagne n'est pas toujours chose aisée. Néanmoins, le choix d'un modèle dont le grossissement évolue entre 1,5 et 8 voire 10 fois est à même de ne jamais décevoir l'utilisateur.

 

 

 

Source LCF septembre 2014

Lu 387313 fois Dernière modification le lundi, 25 août 2014 08:16
hub

Plus dans cette catégorie : « Stockage armes de chasse