samedi, 29 août 2015 15:54

Trente six loups pourront être prélevés

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L'état écoute enfin les chasseurs sur la question du loup! Face à l'augmentattion du nombre d'attaques, les ministres de l'écologie et de l'agriculture, Ségolène Royal et Stéphane Le Foll, ont adopté deux arrêtés ministériels, qui durcissent la lutte contre les grands canidés. Le premier arrêté fixe à 36 le nombre de loups qui pourront être abattus pour la période 2015-2016 avec la possibilités de l'augmenter à 12 loups supplémentaires après avis du collège expert. Le second arrêté, lui, encadre et, surtout facilite, les conditions dans lesquelles ces abattages pourront pourront être autorisés par les préfets en cas de dommages importants aux élevages. Les tirs d'éffarouchement et de défense seront désormais possible dans les coeurs des parcs nationaux, dans les zones où la prédation des loups est probable les tirs de défenses seront autorisés même si le troupeau n'a jamais été attaqué.

Les tirs de prélèvement pourront être laissés à l'initiative des chasseurs (préalablement formés par l'ONCFS), à l'occasion de chasse au grand gibier, en battue, à l'approche ou à l'affût.

Source LCF septenbre 2015

 

loup

Lu 21459 fois Dernière modification le samedi, 29 août 2015 16:11
Plus dans cette catégorie : « Un sanglier charge un chasseur