Parlons Chasse, toute l'actualité de la chasse en France et à l'étranger.

 

Blog chasse

Dans le dictionnaire, l’expression « faire les pieds » désigne le repérage qui précède une partie de chasse. Il faut le faire bien, car c’est souvent cette phase qui conditionne le résultat du chasseur. Vous pouvez faire les pieds seul ou bien en étant accompagné par votre chien de chasse. En tout cas, plus ce dernier est performant, plus la chasse sera bonne.

Repérer les traces avant la chasse

Pour optimiser vos chances de capturer un gibier, il est essentiel de faire le pied. Sachez dès le début que pister les animaux est à la portée de tout le monde. Pour cela, il faut juste avoir l’œil — votre chien se chargera du flair ! En effet, toutes sortes de traces trahissent la présence de ces bêtes sauvages. Cela peut être des traces de dents, des empreintes, des excréments ou autres. Pour le pistage du sanglier, par exemple, regardez attentivement le sol que vous foulez. Cet animal laisse en général des traces plus ou moins visibles comme : des fèces, des boutis, des vermillis et des empreintes. La plupart du temps, le chasseur fait les pieds le matin et se met en action l’après-midi.

Dresser un chien pour faire les pieds

Il va de soi que pour le succès d’une sortie chasse, il faut avoir un chien de chasse qui sait faire les pieds. Si le vôtre ne sait pas le faire, il est tout à fait possible de le dresser. En revanche, il n’y a pas de miracle. Pour dresser votre ami à quatre pattes à faire le pied ou à rapprocher, il faut faire preuve de patience et de persévérance. Il faut compter en moyenne deux ans de travail acharné pour réveiller son instinct de chasse. Petit conseil : pour que votre chien assimile mieux vos ordres, évitez de le frapper ! S’il ne vous obéit pas, c’est parce qu’il n’a pas compris vos consignes.

Est-ce un acte de chasse ?

Une question plus que légitime. Comme faire le pied est une simple reconnaissance de terrain, il ne devrait pas être perçu comme un acte cynégétique. Que dit la loi à ce sujet ? En effet, faire le pied, que vous soyez seul ou avec un chien, n’est pas considéré comme un acte de chasse sous quelques conditions. Déjà, il est formellement interdit d’être armé. Vous ne devez pas non plus lâcher votre animal hors période et en dehors des jours autorisés. Aussi, il n’est pas recommandé de faire le pied avec votre chien de chasse — même en laisse — durant la période de chasse si vous n’avez pas de carte. On pourrait vous considérer comme un chasseur qui enfreint les règles.

Conclusion

 

Faire les pieds est indispensable pour capturer un maximum de gibiers. À plus forte si l’on s’apprête à chasser dans une zone peu boisée. Dans cette optique, vous pouvez dresser votre chien afin d’avoir les qualités nécessaires pour faire le pied ou rapprocher. Pour d’éventuelles questions sur le sujet, exprimez-vous dans un forum chasse.