Parlons Chasse, toute l’actualité de la chasse en France et à l’étranger.

Collacchioni, la finale de la Coupe fédérale italienne des chiens d’arrêt sur perdrix

Il ne pouvait en être autrement: les répétitions importantes doivent être effectuées par étapes importantes, puis nous retournons à Collacchioni, le théâtre « Regio » des amoureux des chiens, avec de nombreux couples de perdrix trouvés et une organisation parfaite, toujours sous l’œil attentif et attentif de Domenico Coradeschi. Une cinquantaine de chiens inscrits au catalogue répartis en deux batteries – celle des continentaux confiée au juge expert Giampietro Mauri, celle des Anglais au duo Ivo Pulcinelli et Vincenzo Musone – qui ont affronté des terrains idéaux avec les qualités des sujets, avec l’herbe un peu haute qui a mis leur travail à l’épreuve . Dans le rapport des continentaux fait par Maurile juge a exprimé tout son regret de n’avoir aucun chien au classement, une circonstance dictée certes non pas par le manque de gibier mais par son tout contraire !

En fait, plusieurs sujets, après avoir effectué un excellent tour, remportant également le point bien mérité, dans la suite ont eu peu de chance avec d’autres rencontres qui les ont amenés à faire des erreurs et par conséquent à être éliminés à contrecœur. Autre chose dans la batterie des Anglais, avec 4 chiens au classement : à signaler le tout jeune concurrent Quan Gallie qui remporte le MB avec son passeur Eto ; à la troisième place avec Ecc va Alma, le passeur anglais d’Alessandro Borgnoli; excellent le test réalisé par Picasso, un passeur mené de main de maître par Francesco Ferrante, et sans aucune erreur celui de Diego Galletti avec son passeur anglais LappolBobo. Les deux juges du rapport final, face à deux excellents chiens, ont fait prévaloir la « jeune lignée »attribuant à Galletti la plus haute marche du podium et à Ferrante une deuxième place méritée, un jugement salué et souligné par de vifs applaudissements.

Le classement par équipe voit assurer la victoire de la Toscane, avec Borgnoli, Gabiccini, Galletti et Paoli. Aldo Pompetti, délégué aux activités sportives nationales, n’a pas voulu manquer le rendez-vous, qui après avoir remercié Domenico Coradeschi et tout son staff pour l’excellente organisation de la finale, a illustré le vaste calendrier d’épreuves que Federcaccia a organisé sur tout le territoire national. , en espérant avec l’ensemble de la commission sportive répéter sinon dépasser les excellents résultats pour l’assiduité et la participation obtenues l’année dernière.

Coradeschi a réitéré que Collacchioni reste disponible pour les compétitions, invitant Federcaccia à planifier preuves supplémentaires de haut niveau et il a conclu son discours en soulignant que le vrai gibier est un héritage des chasseurs et qu’ils sont tenus de le défendre avec un couteau entre les dents. Enfin aussi en tant que délégué de l’événement merci aux compagnons.

spiermaria
Author: spiermaria

Passionné de chasse, je suis originaire du Gers. Je rédige des articles d'actualités pour Parlonschasse.com

Partager

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Dans le même thème

Articles connexes

chasse-afrique-sud

Chasse en Afrique du sud

Un safari africain est une aventure fantastique qui, dans de nombreux cas, n’arrive qu’une ou deux fois dans une vie. L’Afrique du Sud est l’une