Parlons Chasse, toute l’actualité de la chasse en France et à l’étranger.

Benelli Lupo Wood, un fusil élégant et fiable

Benelli Lupo Wood, une carabine élégante et fiable

Nouveautés présentées à l’Eos 2022, le Benelli Lupo Bois aux côtés de la première édition de la culasse made in Urbino initialement proposée uniquement avec une crosse en polymère. L’année dernière, nous avons testé le fusil en matière synthétique dans le tunnel de tir à l’intérieur de l’usine Benelli. Dans ce cas, il s’agissait du calibre .30-06, et nous l’avions apprécié, ainsi que le grande précision intrinsèque bien que le 30-06 ne soit pas exactement le calibre le plus facile au mondel’ergonomie, les formes parfaites et maniables, la douceur dérivant du traitement BE.ST. Mais il faut le dire, avec la Lupo Wood Benelli n’a pas seulement complété une offre, il a véritablement franchi une étape décisive en s’accrochant à la tradition et à l’emblème de la marque.

Comment est fabriqué le Lupo Wood

En effet, au choix esthétique d’équiper la carabine d’un crosse en bois qui, de plus, valorise les formes et valorise l’ensemble en le rendant (on est dans le domaine des goûts personnels) sûrement pour beaucoup encore plus agréable à manipuler s’est également accompagné de l’évolution d’un stock repensé e plus fonctionnel pour ce type d’arme.

Loup Bois Benelli
La nouvelle version en bois de la Lupo, la première carabine produite par Benelli, a été présentée au public italien à l’EOS 2022. Par rapport à la première version en polymère, la lame de crosse, plus haute dans cette version, et la finition ont été modifiées. carcasse.

Les bois sont dans précieux noyer européen fini avec gravure laser WoodFX et équipé d’une préparation pour le montage des bases pour la ceinture. Le calcium, modifié par rapport au premier polymère Lupo, est ici de type Montecarlo Bavarois et dans cette configuration la lame très haute et profilée est conçue pour permettre une position de la tête telle qu’elle facilite l’alignement naturel de l’oeil avec les lentilles optiques.

D’un point de vue mécanique, la Lupo BE.ST Wood présente un obturateur à poussée avec trois volets de fermeture et une action à 60 degrés qui, associée au traitement BE.ST, garantit une meilleure agilité et rapidité d’armement. Traitement BE.ST évolution extraordinaire et brevet Benelli, qui avec ses qualités de rigidité, de résistance, de douceur et, il faut le dire, de beauté sophistiquée, est également présent sur le levier de pêne, la boîte, le levier de serrure de pêne, le barillet et le couvre-filet.

La structure est de type avec châssis c’est-à-dire avec la carcasse (qui dans cette version présente la couleur particulière Nature Brown avec des finitions dorées, chromatiquement très élégantes et adaptées pour compléter la chaleur du bois) divisé en deux parties : caisson d’obturation en acier, et caisson d’obturation en alliage léger de type aéronautique. Cela vous permet d’avoir un système de variation des plis et des bords (12 combinaisons possibles) ainsi qu’un système de réglage fin de la distance de la gâchette, portée de déclenchementau profit de l’extrême adaptabilité de cette arme (la distance entre la plaque de couche de type Progressive Comfort et la gâchette peut être réglée sur 6 tailles différentes) et le sentiment de chasseur-fusil.

Lupo BE.ST Wood est sur le marché en 4 calibres que l’on pourrait définir comme iconique pour la chasse continentale : .308 Winchester, 30-06 Springfield, 300 Winchester Magnum et, belle nouveauté et choix peu courant, 8 × 57 JS un véritable jalon européen.

Le chargeur parfaitement inséré dans le boîtier et sans aucune saillie, il est du type bifilaire amovible à 5 coups pour tous les calibres, sauf le 300WM qui en possède à la place 4. Il est de type traditionnel à deux positions et aucune mire métallique n’est prévue, tout comme il n’y a pas de détente avec Stecker pour la détente qui de toute façon est réglable dans le poids de déclenchement de 10 à 20 N.

Nous l’avons testé en calibre .308 au stand de tir et à la chasse

Cette année, dans le cadre du Benelli Hunting Test Adventure, un événement de deux jours que la société d’armes organise pour présenter et tester les nouveaux produits à la presse, nous avons pu manipuler, tester dans le tunnel et prendre la version Wood de la Lupo BE.ST en chasse. Magnifique. Nous l’avons décrit d’un point de vue technique mais c’est la partie subjective, et en ce qui me concerne, de le gérer à ce titre élégant et moderne ensemble, si ergonomiques, si fins mais solides, c’était un grand plaisir.

Au tunnel, en plus du groupe classique de 3 coups à 100 mètres où nous avons tous tourné des sous-MOA et où nous avons réalisé comment, du moins dans le calibre que nous avons testé (.308 Win) et de l’ordre de 3 ou 4 coups tirés en séquence courte, la chaleur ne perturbe pas trop le motif, j’ai demandé au technicien de pouvoir faire un test de traction rapide sans support simulant des tirs en succession rapide depuis un toit-terrasse sur des animaux en train de courir. J’ai perçu une sensation absolue avec le pistolet, il se sentait bien dans l’épaule, il se sentait ferme et stable, et je voulais vérifier à 50 mètres sur une cible de 50cmX50cm. C’était super. Le premier coup, mieux ajusté, s’est terminé précisément à l’intérieur de la mouche, les deux autres, tirant sans rien régler, chargeant et appuyant sur la gâchette aussi vite que possible, comme devant un sanglier courant, ont terminé le second à 10 centimètres au-dessus du premier et les 15 derniers centimètres sous le mouche. En pratique, dans un temps non calculé mais estimé à moins de 5 secondes, la Lupo Wood m’a accordé une aisance et une fluidité d’armement, un bras si naturel et confiant surtout étant un verrou, pour me permettre 3 tirs très rapides à 50 mètres sur une feuille A4 et donc vraisemblablement tous les trois à marquer dans le cadre de la chasse.

Mattia teste le Lupo Wood au tunnel de tir Benelli
Sur la photo mon approche avec le Lupo Wood, dans le tunnel de tir Benelli je faisais quelques groupes à 100 mètres.

Et en fait le lendemain nous sommes dans le cadre splendide des collines de Plaisance, dans la réserve de Montefeltro à Rivergaro, dans l’espoir de pouvoir voir des sangliers sortir du bois. Avec la cartouche chambrée et en position de sécurité, nous avons attendu un peu plus d’une heure avant une belle jeune mâle de sanglier s’est présenté devant notre toit-terrasse à une distance d’un peu plus de 100 mètres.

Je connaissais les compétences balistiques du fusil et du calibre .308, dans les minutes précédentes j’avais pris des références et trouvé le bon support, le prise en main et ergonomie que j’avais perçu au stand de tir semblaient presque s’amplifier à la chasse, ils semblaient trouver leur meilleure expression. Ce sont des sensations bien sûr, ce sont des moments où l’on se rend compte qu’on se sent en sécurité, il n’y a pas d’explication technique, c’est un ensemble de choses qui pourtant, dans le moment décisif font la vraie différence.

Le sanglier s’est d’abord présenté de face, je me sentais tellement stable, connecté à l’arme et à la cible que j’ai cru un instant tirer dans la tête, puis j’ai décidé d’attendre encore quelques secondes pour que ce soit possible. le coup d’épaule classique. Et voilà, la balle a fini exactement une paume derrière l’épaule, me donnant la grande émotion d’un beau tir sur place, mais surtout ça sentiment d’adéquation, calme, confiance dans ce qui est manipulé que seuls ceux qui chassent peuvent savoir à quel point c’est désirable de leur arme dans des moments aussi décisifs.

En conclusion

Le Benelli Lupo Wood est une avancée dans le monde des armes à verrou pour le fabricant italien. Il a des formes bien choisies et modernes qui combinent une esthétique élégante et raffinée avec une efficacité extraordinaire pour générer le combinaison parfaite de chasseur d’armes. C’est un beau fusil, un outil raffiné adapté à de nombreux contextes de chasse, que j’ai eu la chance d’essayer dans son évolution et que je crois capable de très bien tirer, mais surtout de faire tirer d’une excellente façon ceux qui le choisissent .

spiermaria
Author: spiermaria

Passionné de chasse, je suis originaire du Gers. Je rédige des articles d'actualités pour Parlonschasse.com

Partager

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Dans le même thème

Articles connexes

chasse-afrique-sud

Chasse en Afrique du sud

Un safari africain est une aventure fantastique qui, dans de nombreux cas, n’arrive qu’une ou deux fois dans une vie. L’Afrique du Sud est l’une