Parlons Chasse, toute l’actualité de la chasse en France et à l’étranger.

Delta optique Titane 4-24x50mm hd : le test

Mécanique robuste, excellente luminosité et plastique minimisé à un prix attractif : voici la lunette de visée Delta Optical Titanium 4-24x50mm hd, destinée à la chasse sélective mais qui, grâce à la large plage de grossissements, ne dédaigne pas le tir de précision jusqu’à 300 mètres .

Sur mon fidèle calibre Tikka M595 .308 Winchester , j’ai monté une lunette de chasse Delta optique Titane 4-24x50mm hd. C’est à propos de une perspective Polonais fabriqué au Japon et composé d’un tube monolithique en alliage léger, dont le corps a un diamètre de 30 millimètres. Au centre se trouve l’ampoule habituelle avec les différentes commandes : en plus de la tourelle d’élévation et de dérive équipée d’un capuchon de protection, sur le côté gauche de l’optique se trouve la troisième tourelle, qui intègre deux commandes (réglage pour annuler l’erreur de parallaxe , commande pour allumer l’éclairage du réticule).

Les tourelles de l’élévation et les ailettes permettent de régler dans une plage de 100 moa; le décalage est égal à ¼ de Moa pour chaque clic, claire et perceptible. Les tourelles sont équipées d’un anneau numéroté spécial, utile pour un calibrage fin dans le polygone ; pour les remettre à zéro, il suffit de soulever les bagues de réglage et de les positionner sur la référence souhaitée. La longue-vue Delta Optical Titanium 4-24x50mm hd est également disponible dans une version avec tourelles exposées tactiques, plus adaptée au tir sportif.

Delta optique Titanium 4-24x 50 mm hd : polyvalence maximale

La mécanique du Delta Optical Titanium 4-24x50mm hd est simple et robuste et permet une utilisation prolongée même lorsqu’il est utilisé sur des armes à feu semi-automatiques. Le réglage précis de l’erreur de parallaxe permet de focaliser le réticule sur des cibles placées de 10 mètres (utilisation en frappe à 4x) à l’infini ; les références de distance, de style sportif, sont assez précises.

Grâce aux cinq portées inférieures au point central, le réticule fin 4A-Sb placé sur le deuxième plan focal permet de compenser efficacement et avec une bonne précision la chute balistique de la balle au moins jusqu’à une distance de 300 mètres. Avec le grossissement 12x, les mires sont mutuellement espacées de 7 centimètres à 100 mètres. Cela signifie que, avec l’arme à feu mise à zéro à 100 mètres, si une cartouche de calibre .308 Winchester ou .30-06 Springfield est utilisée avec une balle de poids moyen 12x, le deuxième bâton fournira une mise à zéro à 200 mètres; l’erreur sera d’environ 2 centimètres selon le chargement utilisé. Les autres états-majors permettent une utilisation efficace même à de plus grandes distances, mais dans ce cas, un bon entraînement et un match précis au champ de tir sont toujours indispensables pour éviter de blesser le jeu, peut-être dans une vaine tentative de poursuivre des résultats hors de portée. .

A 12x il y a aussi un excellent compromis entre la luminosité transmise par le télescope, proche de 90%, et les agrandissements utiles pour les prises de vues au crépuscule ou à l’aube ; dans ces moments l’illumination du point central seul est particulièrement utile. L’éclairage est géré avec la commande du rhéostat numéroté ; il y a onze niveaux d’intensité entrecoupés de positions d’arrêt. Cela permet de sélectionner le niveau jugé utile avant le besoin réel ; puis l’éclairage est activé ultérieurement en un seul clic. Parmi les onze niveaux disponibles, les premiers sont paramétrés pour être utilisés avec n’importe quelle lunette de vision nocturne ; au plus haut niveau, il n’y a pas de halos particulièrement gênants à l’intérieur de l’optique.

La galerie photos

Delta optique Titane 4-24x50mm hd : le test du polygone

Le réglage du zoom est confié à la bague classique sur l’oculaire; l’objectif (diamètre 50mm) permet une monture relativement basse par rapport au canon. Bien que je puisse aussi utiliser les anneaux bas, j’ai préféré monter le Delta avec des anneaux Optilock de hauteur moyenne ; de cette façon, j’ai pu mieux gérer le tir à la fois en position verticale et en position couchée. Effectuez le calibrage maximum en positionnant le réticule sur la référence visée depuis l’intérieur du canon (alésage de vue), j’ai par la suite tiré quelques cartouches sur la cible placée à 100 mètres.

Une fois que le centre du réticule coïncide avec le point d’impact des balles, j’ai tiré des groupes de cinq coups; pour la mise à zéro j’ai d’abord utilisé les nouvelles billes monolithiques M. Green chasse à partir de 152 grains. Grâce à la grande précision du correcteur de parallaxe, avec le zoom 24x à 100 mètres, il était facile de créer des motifs d’un diamètre compris entre 17 et 22 millimètres ; à 300 mètres, tout en luttant contre l’effet mirage provoqué par les basses températures ambiantes par rapport à la chaleur dissipée par le canon, il n’était pas difficile d’obtenir une mire moyenne d’environ 50 millimètres.

Je suis ensuite passé au test mécanique, visant à évaluer la cohérence des mouvements des tourelles ; J’ai fait deux carrés de côté égal à 5 ​​moa (environ 14 centimètres à 100 mètres) ne détectant aucune anomalie. Au contraire, les clics clairs et précis combinés à la mécanique fiable ont fait preuve d’une grande concrétisation. Pour accentuer la portée, j’ai également supprimé le frein de bouche et utilisé une vingtaine de balles Hornady Sst de 180 grains poussés à 790 m/s par une généreuse dose de Vihtavuori N550. Après avoir fait une nouvelle série avec les munitions utilisées pour la mise à zéro, il n’y a eu aucun changement dans le point d’impact de la balle.

Des performances convaincantes

Après les cent premières cartouches tirées plusieurs jours avec différentes conditions d’éclairage et positions de tir, je peux être pleinement satisfait. Le Delta Optical Titanium 4-24x50mm hd a livré des performances convaincantes, malgré le prix de vente favorable. Seul avertissement : revisser les capuchons de protection sur les tourelles dès que le calibrage a été effectué ; en cas de choc accidentel, les anneaux de dérive et d’élévation gradués peuvent sortir de leur position et tourner librement. Cela n’affecte pas le recalage de l’optique, mais cela peut être trompeur et annonciateur d’incertitudes lors de la phase de calibrage.

En dehors de cette fonctionnalité, d’ailleurs commun à toutes les optiques avec un système de gestion de tourelle similaire, je dois avouer que je me suis trouvé à l’aise avec le Delta Titaniun 4-25x 50 mm hd. J’ai particulièrement apprécié son côté concret : peu de fioritures, du plastique réduit aux seuls anneaux précités, pourtant bien protégés par des capots métalliques externes, des commandes simples et intuitives alliées à une bonne qualité optique. Le coût est inférieur à 1 000 euros. Le télescope n’est pas au top absolu en termes de poids et de dimensions : avec des optiques plus avancées, et aussi beaucoup plus chères, une centaine de grammes et quelques centimètres de longueur peuvent être économisés ; cependant, cela n’affecte pas la portabilité du fusil. D’après les résultats des tests, je suis convaincu que ce Delta peut être considéré comme un outil de travail valable pour ceux qui recherchent le juste milieu, capable de couvrir la plupart des besoins de chasse.

 

Delta optique Titane 4-24×50 mm hd : la fiche technique

  • Producteur: Delta optique Pologne
  • Modèle: Titane 4-24x50mm hd
  • Utilisation spécifique : chasse de sélection et tiré
  • Zoom: 4x-24x
  • Diamètre objectif : 50 millimètres
  • Diamètre du corps optique : 30 millimètres
  • Poids détecté : 936 grammes
  • Correction d’erreur de parallaxe : de 10 m à l’infini
  • Réglage de l’élévation et de la dérive : 100 moa (280 cm à 100 m)
  • Sensibilité de réglage de la hauteur et de la dérive : ¼ moa par clic (environ 7,3 mm à 100 m)
  • Éclairage: 11 niveaux (rouge) du point central uniquement
  • Elève de sortie : 12,5 mm à 4x ; 2,1 mm à 24x
  • Champ de vision à 100m : 9,3 m à 4x ; 1,5 m à 24x
  • Soulagement des yeux : de 80 mm à 98 mm
  • Réticule: 4A-Sb (également disponible 4A) situé sur le deuxième plan focal ; références balistiques correspondant à 7 cm à 100 m à 12x
  • Gaz de remplissage : azote
  • Garantie: 10 années
  • Prix: 999 euros

 

Article Delta Optical Titanium 4-24x50mm hd .

spiermaria
Author: spiermaria

Passionné de chasse, je suis originaire du Gers. Je rédige des articles d'actualités pour Parlonschasse.com

Partager

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Dans le même thème

Articles connexes

chasse-afrique-sud

Chasse en Afrique du sud

Un safari africain est une aventure fantastique qui, dans de nombreux cas, n’arrive qu’une ou deux fois dans une vie. L’Afrique du Sud est l’une